Les espaces et entités inclus dans le Réseau seront répartis dans différents espaces thématiques, selon leurs caractéristiques. Ainsi, pour le moment, ces espaces sont les suivants:

  • PARCS GÉOLOGIQUES (PARCS GÉOLOGIQUES, PARCS MINIERS ET GÉOLOGIQUES et PARCS CULTURELS)
  • GEOPARKS
  • PARCS NATURELS (PARCS NATURELS, PARCS NATIONAUX ET RÉSERVES DE BIOSPHÈRE)
  • MUSÉES GÉOLOGIQUES (MUSÉES DE GÉOLOGIE GÉNÉRALE, MUSÉES DE SCIENCES NATURELLES, MUSÉES DE PALÉONTOLOGIE, MUSÉES DE MINÉRALOGIE, COLLECTIONS PUBLIQUES OU PRIVÉES DE PALÉONTOLOGIE, COLLECTIONS PUBLIQUES OU PRIVÉES DE MINÉRALOGIE, CENTRES D’INTERPRÉTATION DE GÉOLOGIE, JARDINS DE ROCHES)
  • MUSÉES MINIERS ET PARCS MINIERS (CENTRES MUSÉALISÉS D’EXPLOITATION DES RESSOURCES GÉOLOGIQUES)
  • ENTITÉS (SANS BÉNÉFICE, DÉDIÉES À L’ÉTUDE, À LA DIVULGATION ET À L’UTILISATION DU PATRIMOINE GÉOLOGIQUE ET MINIER)
  • ENTREPRISES (ENTITÉS À BUT PROFIT, DÉDIÉES À L’ÉTUDE, À LA DIVULGATION ET À L’UTILISATION DU PATRIMOINE GÉOLOGIQUE ET MINIER)
  • MARAIS SALANTS ET EXTRACTION DE SEL (SEL INTERIEUR, SEL MARIN ET EXTRACTION DE SEL)
  • CAVITÉS (GROTTES ET CIMES D’INTÉRÊT GÉOLOGIQUE)
  • ESPACES D’INTÉRÊT (LISTE DES LIEUX D’INTÉRÊT GÉOLOGIQUE ET MINIER QUI N’APPARIENNENT PAS AU RÉSEAU)

Cependant, il est prévu de déployer bientôt certaines de ces sections, en particulier celle consacrée aux MUSÉES DE GÉOLOGIE

 

En revanche, les différents espaces seront également répartis par zones géographiques.

 

Chaque espace aura une fiche et sera représenté sur la carte générale et la carte de chacune des sections. Dans le fichier, les informations de base de chaque espace seront données, telles que les suivantes :

  • PAGE WEB ou PAGE ÉLECTRONIQUE
  • COURRIER ÉLECTRONIQUE
  • ADRESSE POSTALE
  • TÉLÉPHONES
  • CONTACT PERSONNEL OU DU LIEU
  • UNE BRIEVE DESCRIPTION DU LIEU

 

Toutes ces informations seront écrites dans l’une des cinq langues du réseau. Cependant, si nécessaire, d’autres langues péninsulaires (ARANÉS, ARAGONÉS, ASTURIANO, EUSKERA ou GALLEGO) peuvent être utilisées dans l’écriture du cite. Toutefois, dans tous les cas, sur des pages électroniques ou des pages Web, il serait souhaitable qu’il y ait au moins une explication dans au moins deux des cinq langues du Réseau.

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies