Le Réseau Ibérique d’Espaces Geominiers / Rede Ibérica de Espaços Geomineiros / Xarxa Ibérica d’Espais Geominers, a vu le jour en 2017, avec l’idée promue par la « Sociedad Internacional de Geología y Minería para el Desarrollo y Gestión del Territorio » (SIGMADOT) d’établir une coordination entre différents espaces d’intérêt géologique et minier, en fonction de leur patrimoine. Cette proposition a été acceptée et soutenue par les Conseils d’administration du SEDPGYM, du SGE et de l’AEPECT.

Après la création du Réseau, différents espaces et entités d’Andorre, d’Espagne et du Portugal ce sont rejoint comme partenaires. Récemment, après l’accord avec le « Roteiro das Minas e Pontos de Interesse Mineiro e Geologico de Portugal », l’entrée d’entités portugaises augmentedans le réseau.

Ainsi, divers parcs géologiques, parcs géologiques et miniers, musées miniers, musées de géologie (y compris ceux spécifiques à la minéralogie et à la paléontologie), des entités dédiées à la diffusion de la géologie, ont été intégrés. De même, la coordination a été étendue aux Grottes et Cimes, aux parcs naturels, aux parcs nationaux et aux réserves de biosphère avec une entité géologique claire. Il est important de noter que récemment, plusieurs géoparcs en Espagne et au Portugal se sont integré dans le réseau.

De même, diverses zones d’intérêt géologique et minier sont également entrées dans le réseau; ainsi que diverses entités situées sur des terrains insulaires de l’Espagne et du Portugal.

Il faut dire que l’idée de créer le réseau est issu lors du III Congrès de Géologie et des Mines Environnementales, organisé par SIGMADOT en novembre 2017 à Molina de Aragón. Le Congrès s’est tenu avec le plein soutien du Molina de Aragón et du Géoparc du Alto Tajo. Ce géoparc est actuellement l’un des membres du réseau.